Pourquoi le Jugement ?

J’ai reçu un soin dernièrement et la situation qui s’est produite m’a inspiré cet article.

La thérapeute en question venait de vivre une discussion tourmentée avec une amie qu’elle aimait beaucoup. Comme son coeur était en peine, elle m’a reçue dans la pièce comme si j’étais toute fragile, sous une épée Damoclès de tristesse. Pendant une heure durant, elle me questionnait sur ce qui pouvait bien me rendre aussi triste, alors que j’étais très enthousiaste et sereine. J’ai compris ensuite ce qui s’était passé pour elle avant de me recevoir, et j’ai fait le lien sur la projection qu’elle exerçait sur moi, en regard de ses propres sentiments.

Cette situation de jugement, on la reproduit tous, inconsciemment, très souvent. À différents degrés, sous différentes formes, à l’égard de ceux qu’on aime, que l’on déteste ou qui nous semblent en apparence indifférents.

Le jugement, c’est non seulement quand tu regardes l’autre et que tu penses ; Elle est ben trop grosse (ou ben trop maigre), elle est folle, lui s’tun fuck all, eux autres y savent pas de quoi y parle, non mais à pourrais- tu ben y sacrer patience… Vous savez…Toutes ces bêtises, répétées à tort ou à raison, tout haut ou tout bas. J’ai choisi spontanément les leitmotivs nommés ci-haut. Si on comprend cet article, on comprend que ça a tout à voir avec ce que je pense de moi-même.

Si aucun conflit n’existait en moi, le jugement disparaîtrait, comme la noirceur devant la lumière.

Le jugement, c’est aussi quand, même avec amour, on pense qu’on sait ce qui est bon, au mauvais pour l’autre. Tu devrais te reposer. Je pense que tu as de la peine. Tu n’as pas l’air d’aller ? Tu me sembles fatigué(e) ? Tu m’as l’air d’être tourmenté (e)… Tu devrais arrêter si…Tu devrais commencer ça…

Ce qui est bon pour toi est peut-être la pire chose pour moi. Son expérience, sa sagesse n’ont que peu d’influence sur l’autre, si ce n’est pas ce qui est planifié pour elle (ou lui).  Tu devrais manger mieux. Ouin ? Pis si j’ai la fibrose kystique, c’est une poutine que ça me prend pour déjeuner.

Le jugement c’est une question d’amour-propre, un point c’est tout. Tu juges l’autre, plus d’amour. Tu te juges, plus d’amour.

C’est juste que le cerveau humain a l’air de trouver ça plus simple de projeter l’inconfort intérieur sur l’autre, comme si ça se voyait mieux avec les yeux, comme si c’était moins méconnaissable qu’avec le coeur.

Il n’y a rien que l’on voit en l’autre qui n’est pas une projection ou un reflet de nous-mêmes. Je reconnais ce que je porte en moi. Il m’est impossible de juger la façon dont une baleine se reproduit, simplement parce que ça n’a rien à voir avec ma réalité. À part trouver ça fascinant, je m’en fous complètement, donc aucune place au jugement. Du revers, quelque chose qui me ressemble; attention ! Que le spectacle commence !

Chaque fois que vous poserez un jugement sur l’autre, aussi petit et anodin sera-t-il; sur son apparence, sa façon de faire les choses, de vivre sa vie, de gérer une situation, d’élever son enfant, de faire son travail. Sachez qu’inconsciemment, c’est sur vous que vous lancez la pierre. Arrêtez-vous et posez-vous la question ; qu’est-ce que ça a à voir avec moi ? En quoi ça me ressemble ? Transformez votre jugement en compassion et silencieusement, posez un regard d’amour sur cette réflexion, et effacez toute forme de jugement à votre égard.

Ça devient amusant de se regarder faire, je dirais même que c’est un travail à temps plein, au début. Je me prête au jeu depuis longtemps, mais de plus belle depuis quelque temps, et ça fait du bien de s’aimer un peu plus chaque jour, et de regarder l’autre avec un peu plus d’amour, chaque jour. Ce travail deviendra comme un entonnoir et après un moment, seulement l’amour s’efforcera de transpercer vos relations et vos intentions.

On comprend alors que le jugement est né pour s’aimer. Exercez-vous à entretenir ce silence d’or, écoutez simplement, et expirez un souffle de foi, rafraîchissant et inépuisable, chaque fois que vous en aurez l’occasion.

Ça suffira. Vive le jugement !

Caroline xx

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s