Détache-toi, Cendrillon

Peut-être ne vous posez-vous aucune question sur qui vous êtes. Peut-être le savez-vous déjà et êtes parfaitement sur la bonne voie ?

Ou peut-être faites-vous partie de cette cohorte qui se demande quel est votre rôle, qu’êtes-vous venus apporter ici, que pourriez- vous bien faire pour briller chaque jour et répandre votre lumière partout où vous passez.

Parce que n’est-ce pas le but de la vie ? De briller ? De mener une existence vibrante, au plus profond de vous ?

L’exercice premier est de vous demander qui vous êtes vraiment, fondamentalement. Posez-vous la question, simplement :

 Je suis qui moi ? Si vous vous questionnez ; trouvez ce que vous aimez. Faites ce que vous aimez et ce qui vous rend heureux le plus souvent possible. Provoquez les situations pour vous retrouver dans des moments dans lesquels vous vous sentez bien, faites des choses qui sont faciles pour vous. Des choses qui vous viennent naturellement. Ressentez la joie. La joie vibre à la même fréquence que Dieu. Retrouvez-vous le plus souvent dans la joie et vous trouverez qui vous êtes. Je vous le promets.

Quand vous serez parvenus à trouver qui vous êtes, demandez-vous ce que vous devriez faire pour parvenir à accomplir votre rôle de vie.

Soyez parfaitement alignés, restez à l’écoute parce que la vie vous enverra des possibilités que vous aurez le choix de suivre ou non, soit en restant dans la peur, soit en vous plongeant dans l’amour ; dans votre vraie identité. Vous aurez indéniablement un appel, suivez-le. Ayez la foi en cet appel et, entre temps, restez dans la joie. La joie attirera cet appel comme un aimant.

Quand l’appel vous aura frappés comme la foudre, ne vous demandez pas comment se présentera le chemin pour parvenir à la suivre. Restez concentrés sur votre état d’esprit présent et commencez à prendre vos décisions en conséquence de ce chemin ultime. De plus, gardez toujours à l’esprit que le résultat, tel que vous vous le représentez, s’avère bien meilleur que dans vos rêves. Faites-vous un scénario mais dites-vous toujours qu’il sera encore plus extraordinaire que ce que vous avez la capacité de visualiser. Les possibilités et les cadeaux, que vous offre la vie, sont toujours bien plus grands que vous ne pouvez espérer. Restez connectés à qui vous êtes et recevez les surprises de la vie.

Quand vous aurez découvert qui vous êtes et trouvé votre défi, commencez à entamer une série de détachement afin d’atteindre votre vie ultime.

Vous aurez des choix à faire. Des détachements seront nécessaires. Vous ne pouvez voguer sur la mer sans auparavant quitter le nid sur la plage que vous vous étiez construit. Un des plus grands défis de la vie réside dans votre capacité au détachement. Par exemple : je ne pourrais poursuivre ma route dans mon univers yogique sans être capable de laisser mon fils Caleb durant des périodes prolongées. Je ne pourrais continuer sur ma voie d’auteure qui m’interpelle sans arrêt sans laisser mes fonctions dans l’entreprise familiale que nous venons de mettre sur pied. Je ne pourrais m’épanouir pleinement de la façon dont je suis destinée si je ne me détachais pas de mon amoureux et de son confortable support financier. Je ne pourrais continuer à entretenir et bâtir un domaine sédentaire si l’appel me fait bohème. Je ne pourrais continuer à manger ce que je mangeais, à faire ce que je faisais si j’aspire à une santé globale ultime et mes énergies à leur apogée.

Vous devez vous détacher des choses qui vous retiennent et qui vous éloignent de qui vous êtes, tout simplement. C’est simple, vous devez simplement demander à trouver la volonté d’y parvenir. Laissez-vous du temps, mais croyez que c’est possible. Et enfin, faites-le. Amorcez votre chemin envers le détachement.

Ce sera FACILE. Si vous êtes sur votre voie, tout sera facile. Je vous le promets. Si c’est difficile, changez de route. Si vous échouez, prenez ce signal d’alarme comme une expérience et réorientez-vous. Quand vous êtes sur votre voie, VOTRE voie à vous, votre propre voie, l’univers tout entier conspire à votre réussite et les choses sont faciles.

La vie est dure avant d’y arriver, j’en conviens, mais une fois que vous aurez trouvé chaussure à vos pieds, vous vous sentirez comme Cendrillon. Personne ne pourra porter votre escarpin de cristal parce qu’il sera le vôtre. Il sera clair et transparent, comme vous, et il brillera d’une lumière qui transpercera le temps et les mémoires, les peuples et les religions.

Je vous souhaite de trouver votre escarpin de verre et de foncer contre vents et marées pour le dénicher ou le retrouver. Je vous souhaite d’avoir la volonté de laisser vos chaussures avec lesquelles vous avez tant marché, celles qui n’étaient dessinées que pour vos pieds uniques et singuliers, afin que vous puissiez vous lancer sur le chemin intemporel de votre vie et de briller, briller.

cendrillin 2

Je vous aime et je salue votre pureté.

Caroline xx

4 réponses sur « Détache-toi, Cendrillon »

  1. C’est un très bel article Caroline Vrai, venant du cœur Continue de briller de d’éclairer nos vies, comme Tu l’as toujours fait Je t’aime ma belle caroline Ta maman xoxo 😘

    Envoyé de mon iPhone

    >

    Aimé par 1 personne

Répondre à carolinelefebvreblog Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s